Par : Tjeerd Seinen, Expert en gestion des identités et des accès & co-fondateur de Tools4ever

La gestion des droits d'accès aux environnements informatiques entraînent un risque d'erreurs humaine et une charge de travail inutile.  À une époque où la quantité de données continue d'augmenter et où nous lisons régulièrement qu'une (grande) organisation a été piratée, il est important de gérer (accéder à) vos données et applications en toute sécurité. Il faut focaliser son attention entre la partie logicielle, le matériel et la formation des collègues/collaborateurs. 

Les logiciels

Il est important pour une organisation que seuls les employés aient accès à ce qui les concerne. C'est ce que l'on appelle le principe du moindre privilège. Par exemple, tout le monde n'a pas besoin d'accéder à votre application CRM. De cette façon, vous protégez vos données client en tant qu'organisation et vous assurez que seules les personnes qui ont vraiment quelque chose à voir avec elles peuvent y accéder. Le logiciel de gestion des accès et des identités (IAM) garantit une gestion standardisée et facile des comptes utilisateurs et des droits d'accès sur votre réseau. De cette façon, IAM contribue à la protection les données et des applications d'entreprise.

De plus, il est important de vérifier si quelqu'un est bien la personne qu'il prétend être. Sur un smartphone, par exemple, en plus d'un mot de passe, vous avez souvent également un verrou biométrique tel que la reconnaissance faciale ou un lecteur d'empreintes digitales. Cet ajout rend beaucoup plus difficile l'accès au téléphone de quelqu'un, car vous avez également besoin du visage ou des empreintes digitales de quelqu'un. Il existe également des options pour sécuriser votre système informatique de cette manière : L'authentification à deux facteurs.

La liste blanche IP peut également être utilisée. Par exemple, vous indiquez qu'une personne ne peut utiliser des données/applications que lorsqu'elle est au bureau.

Il est possible également de constater comment quelqu'un se comporte normalement pendant le travail. En conséquence, un comportement déviant peut être reconnu et des mesures peuvent être prises si nécessaire. Supposons que quelqu'un travaille normalement le lundi, le jeudi et le vendredi. Si soudainement une activité est enregistrée mercredi, il est fort probable qu'il s'agsse d'un comportement anormal. L'accès pourrait alors être refusé.

Il existe donc plusieurs techniques logicielles que vous pouvez utiliser pour accéder aux données et aux applications. En intégrant les bonnes restrictions, vous augmentez la sécurité de votre environnement informatique.

Le matériel

L'utilisation correcte du matériel contribue également à augmenter la sécurité des données et des applications, grâce à l'authentification à deux facteurs (2FA). Le nom dit tout : "2FA" est une méthode d'authentification dans laquelle deux étapes doivent être accomplies avec succès pour accéder à quelque chose. Il existe plusieurs façons de procéder à cette double vérification.

Un smartphone est souvent utilisé pour 2FA. Cependant, les employés d'une société ne disposent pas toujours d'un téléphone professionnel. Il est donc utile de trouver d'autres options pour 2FA. La sécurité est bien sûr également importante ici, car elle concerne les données personnelles sensibles.

La formation

Outre les logiciels et le matériel, la formation est un facteur important dans la protection des données et des applications. Les cybercriminels ciblent les utilisateurs en envoyant, par exemple, un e-mail de phishing souvent impossible à distinguer de la réalité. Les fuites de données sont souvent causées par notre propre personnel.

Parce que cela peut avoir des conséquences majeures sur les données et la confidentialité, il est important de former les employés à cela. Cela peut être une courte session avec des conseils tels que "Ne laissez pas votre mot de passe traîner", "Déconnectez-vous lorsque vous quittez votre PC" et "N'utilisez pas n'importe quelle clé USB". Ne laissez pas votre ordinateur portable dans votre voiture, surtout s'il est toujours allumé ou en mode veille. Vous n'avez pas besoin de développer une telle formation vous-même en tant qu'organisation. Il existe des programmes de certification et des formations de sensibilisation à la sécurité pour vos employés.